| Accueil | Le Blog | SommaireBiographie | Bibliographie | Pages lyriquesManuscrits  | Galerie | Traductions
| Anthologie contemporaine  | Pages critiques sur la poésie modernePages critiques sur la prose | Cours et séminaires |

| Le Nouveau Recueil | De l'époque... | Informations | Rechercher | Liens | E.mail   |


 informations... publications récentes..conférences...

 



 

Pour un lyrisme critique Maulpoix


LETTRES À UNE AMIE VÉNITIENNE

Lettres à une amie vénitienne

(Allemagne)

pas sur la neige

Pas sur la neige (Espagne)

schritte im schnee Maulpoix



Recherches sur l’élégie

Thalim Paris III / CERILAC Paris VII

Conférence de Pierre Ouellet

Tonalité élégiaque : poétique de la déploration dans la littérature française et québécoise des 30 dernières années


le mardi 23 mai, de 10h à 12h
Salle Max Milner, (2ème étage) 17 rue de la Sorbonne, 75005 Paris

Pierre Ouellet est écrivain, chercheur et professeur. Il a été titulaire de la Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique  pendant quatorze ans à l’Université du Québec à Montréal, où il a enseigné pendant plus de trente ans et continue de diriger une équipe de recherche subventionnée (FQRSC) sur « La puissance des signes ». Poète, romancier et essayiste, il a publié près d’une cinquantaine de livres et fait paraître une quinzaine d’ouvrages collectifs. Il a entre autres reçu le prix du Gouverneur général du Canada dans la catégorie essai à deux reprises, pour À force de voir. Histoire de regards, paru en 2005, et Hors-temps. Poétique de la posthistoire, publié en 2008, le prix Spirale pour Où suis-je. Paroles des égarés, publié en 2010, le prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières pour Dépositions, en 2007 et le prix du roman de l’Académie des lettres du Québec pour Légende dorée, en 1998. Il a publié en 2016 un septième roman, Dans le temps, aux Éditions Druide, et un vingt-et-unième livre de poésie, Talisman, aux Éditions du Noroît. Il fera paraître à l’automne 2017 un nouvel essai, La pensée hèle : autopsie de l’esprit, aux éditions Nota bene, ainsi que le troisième et dernier tome de son Traité de la Grande Enfance, À vie, aux éditions Druide. Membre de la Société Royale du Canada et de l’Académie des lettres du Québec, ex-directeur de la revue Les écrits, de 2009 à 2016, et de plusieurs collections chez des éditeurs renommés, il a reçu pour l’ensemble de son œuvre le Prix Athanase-David (2015), la plus haute distinction littéraire au Canada français, attribuée par le Gouvernement du Québec.

Le Groupe de recherches sur l’élégie est animé par Jean-Michel Maulpoix (Paris III), Dominique Rabaté (Paris VII) et Henri Scepi (Paris III)

 






En librairie...




hirondelle rouge

Autres publications récentes

Livres

  • "La musique inconnue" (essai) , aux éditions José Corti.
  • Ne cherchez plus mon coeur", paru chez P.O.L en 1982, épuisé depuis plusieurs années, est à présent disponible en téléchargement pour moins de trois euros sur publie.net

Revues

    • A lire dans le numéro 32/11 de la revue Genesis "Journaux personnels", un article d'Oriane Desseilligny à propos de ce site web : "Maulpoix.net, dans l'intimité de l'écriture poétique" Genesis est une revue internationale de critique génétique publiée par l'ITEM/CNRS
    • "D'un bleu critique" : sommaire du numéro 28/29 de la revue Faire part.
    • Numéro 48 de la revue Nu(e): "Autour du bleu, sur l'oeuvre de Jean-Michel Maulpoix". Coordonné par Corinne Bayle, Corinne Godmer et Jean-Yves Masson, ce numéro fait suite à une journée d'étude à l'Université Paris IV-Sorbonne le 26 juin 2010.

    Quelques traductions récentes en langues étrangères :

    • Edition allemande de "Pas sur la neige": Schritte im Schnee
    • Edition allemande de L'écrivain imaginaire, sous le titre Der Geistschreiber, (traduction par Jürgen Strasser), ed. Leipziger Literaturverlag.
    • Parution de la traduction hongroise de Pas sur la neige, par Veronika Kovács. 
    • Publication de Pas sur la neige dans une traduction en espagnol par Evelio Minano, aux éditions La Garua Libros (Barcelone). Traduction en langue allemande à paraître en 2011.
    • Edition allemande du commentaire des "Lettres à un jeune poète" de Rilke (traduction par Margaret Millischer) - 
    • Préface aux Lettres à une amie vénitienne de Rainer Maria Rilke. Lire à ce propos l'article paru dans le journal autrichien "Der Standart" : "Rilkes französische megakarriere"

    Audio / VIDEO